Maitrise de la langue et des langages Prévention de l’illettrisme

Et si les garçons étaient les grands perdants de notre système éducatif ?

27 / 01 / 2016

Ancien directeur de l’IUFM de Créteil, Jean-Louis Auduc sort, en février 2016, un livre* dans lequel il pointe l’écart entre filles et garçons dans l’échec scolaire.

Il s’appuie notamment sur les résultats PISA 2012, qui montrent un véritable fossé entre les deux sexes, notamment en maitrise de la langue. Et parle même, à l’exemple de la fracture sociale et ethnique, de fracture de genre.
Sans pour autant remettre en cause la mixité, il préconise, deux ou trois heures par semaine, de faire une pédagogie différenciée.

L’entretien est à lire sur le Site du Café pédagogique.

L’occasion de (re)lire l’entretien, très riche, qu’il avait accordé il y a deux ans, au même Café pédagogique.

* Ecole : la fracture sexuée. Jean-Louis Auduc. Paris : Fabert. 108 pages. 12 euros. A paraître le 11 février 2016.